Musique Histoire D Mocratie

Auteure : Antoine Hennion
Editeur :
Communiques : 1992
Page : 829
ISBN : UOM:39015031171716
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Music



📝 SYNOPSIS :


Auteure : Lucien Bourguès
Editeur :
Communiques : 1921
Page : 586
ISBN : STANFORD:36105011352189
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Music



📝 SYNOPSIS :


Auteure : Francis Dupuis-Déri
Editeur :
Communiques : 2013
Page : 446
ISBN : 2895960909
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Montréal (Québec)



📝 SYNOPSIS : Le mot " démocratie " est si populaire que toutes les forces politiques s'en réclament. Quelle surprise, alors, de constater que les " pères fondateurs " des " démocraties modernes " associaient cette idée au chaos, à la violence et à la tyrannie des pauvres ! Comment expliquer un tel revirement de sens ? En plongeant dans les discours du passé aux Etats-Unis et en France, l'auteur dévoile une étonnante aventure politique, où s'affrontent des personnalités et des forces sociales qui cherchent à contrôler les institutions des régimes fondés à la fin du XVIIIe siècle. S'appuyant sur divers pamphlets, manifestes, déclarations publiques, articles de journaux et lettres personnelles, ce récit révèle une manipulation politique par les élites, qui ont petit à petit récupéré le terme " démocratie " afin de séduire les masses. Deux siècles plus tard, alors que la planète entière semble penser que démocratie, (le pouvoir du peuple) est synonyme de " régime électoral " (la délégation du pouvoir à un petit groupe de gouvernants), toute expérience d'un véritable pouvoir populaire (délibérations sur les affaires communes) se heurte toujours au mépris des élites.


Auteure : David Chaillou
Editeur :
Communiques : 2004-02-04
Page : 548
ISBN : 9782213656564
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : History



📝 SYNOPSIS : Qui aurait soupçonné que Napoléon était un spectateur assidu de l’Opéra de Paris ? Que, dans le feu des batailles, il s’inquiétait des pièces à l’affiche et du contenu des livrets ? Qu’il fut lui-même à l’origine de certaines créations et parlait d’égal à égal avec les compositeurs? Napoléon mélomane : cet aspect du grand homme serait bien inattendu s’il ne cachait un intérêt moins innocent. En effet, l’expert en propagande qu’était l’Empereur a vu dans la scène de l’Opéra, fleuron de la vie parisienne, un lieu idéal pour faire valoir son action auprès de l’opinion. Sous couvert de personnages de théâtre – dieux, rois et héros –, c’est sa propre légende qu’il donnait à voir, exaltée par la musique chantée en français (le privilège de l’Opéra), magnifiée par l’éclat des costumes et des décors, parfois mise en mouvement par de fastueux ballets. Derrière Les Bayadères, Les Abencérages ou même Le Laboureur chinois, se profile toujours l’ombre impériale... On découvrira ici comment l’Opéra a été un miroir de la politique napoléonienne, miroir embellissant bien sûr. Six années du règne sont passées au crible, années cruciales. 1810 marque ce qu’il est convenu d’appeler le « tournant monarchique » : souverain d’un empire qui s’étend sur une grande partie de l’Europe, Napoléon est entré dans le club très fermé des dynastes. 1815 sonne le glas du régime, l’homme porté aux nues s’effondre. Entre ces deux dates, événements fastes et échecs alternent, qui infléchissent curieusement les créations lyriques. C’est aussi un répertoire oublié que ressuscite cet ouvrage. S’appuyant sur des sources inédites, il analyse autant la thématique des œuvres que les conditions de leur production, de l’examen du livret au spectacle final. Il démonte les mécanismes cachés par lesquels Napoléon fait de l’Opéra un théâtre à sa gloire : censure et autocensure, noyautage du milieu des artistes, contrôle de l’administration. De là une étonnante galerie de portraits où les vrais créateurs – Spontini, Le Sueur, Kreutzer, Cherubini, Méhul... – côtoient courtisans serviles et hommes d’appareil. Tous ces éléments jamais mis en lumière ajoutent une page très nouvelle à l’histoire politique et culturelle de la société française. " (...) Esquisses prosopographiques, critères de sélection et de censure, créations et réception, cette étude fait mieux qu'inviter à l'interdisciplinarité : elle suggère la sortie du purgatoire d'un répertoire injustement négligé. Une bonne action et un excellent livre ". Pierre-Jean Cattinchi, Le Monde " D'une construction très claire et d'une écriture limpide, l'ouvrage de David Chaillou est la nouvelle référence sur l'opéra napoléonien " Yves Bruley, Historia " David Chaillou nous livre un tableau saisissant de la vie musicale et intellectuelle en France sous l'Empire et explore un répertoire bien oublié qu'il conviendrait d'ailleurs de réhabiliter. " Jean-Luc Macia, La Croix


Auteure : Charles Auguste Désiré Filon
Editeur :
Communiques : 1854
Page : 464
ISBN : UCAL:$B19415
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Athens



📝 SYNOPSIS :


Auteure : Boris DeWiel
Editeur :
Communiques : 2005-01-01
Page : 270
ISBN : 2763780717
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Democracy



📝 SYNOPSIS : Qu 'est-ce que la démocratie? Est-ce l'évolution vers une autonomie dans l'unité au sein de laquelle l'égalité serait notre valeur suprême? Ou son enjeu consiste-t-il à protéger la liberté des individus? Dans La démocratie: histoire des idées, Boris DeWiel soutient que ni l'une ni l'autre de ces définitions n'est exacte. Inspiré par Isaiah Berlin, il affirme que la démocratie est une lutte entre valeurs. L'égalité et la liberté, comme la justice et l'équité, comptent au nombre de nos idéaux ultimes, mais il n'existe pas de valeur unique suprême. Comme ces idéaux entrent mutuellement en conflit, la démocratie est un incessant combat entre idéaux véritables mais contradictoires. La durabilité du conflit démocratique, soutient l'auteur, est enracinée dans l'émergence de valeurs modernes au fil de l'histoire. Son approche repose sur la simple prémisse que chaque idée nouvelle est issue d'une idée plus ancienne. Il est donc possible de retracer nos propres idées politiques à travers les étapes des convictions antérieures concernant le bien. En explorant l'histoire des idées, l'auteur dévoile le modèle de conflits idéologiques profondément ancré dans la politique actuelle. Fondée sur une théorie complexe de la politique, l'analyse de DeWiel favorise une meilleure compréhension des grandes idéologies qui ont cours dans les nations démocratiques. En cernant avec précision les valeurs disséminées le long de la gradation entre la gauche et la droite, l'ouvrage offre en conclusion un modèle enrichi des différences idéologiques, pouvant trouver son utilité tant dans les études empiriques que théoriques.


Auteure : Julia Cagé
Editeur :
Communiques : 2018-08-29
Page : 464
ISBN : 9782213706412
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Social Science



📝 SYNOPSIS : Une personne, une voix : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l’argent. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias : depuis des décennies, le jeu démocratique est de plus en plus capturé par les intérêts privés. Se fondant sur une étude inédite des financements politiques privés et publics dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, Julia Cagé passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives – souvent infructueuses, mais toujours instructives – de régulation des relations entre argent et politique. Aux États-Unis, où toute la régulation de la démocratie a été balayée par idéologie, le personnel politique ne répond plus qu’aux préférences des plus favorisés. En France, l’État a mis en place un système de réductions fiscales permettant aux plus riches de se voir rembourser la plus grande partie de leurs dons aux partis politiques, alors que les plus pauvres, eux, paient plein pot. Ces dérives ne viennent pas d’un complot savamment orchestré mais de notre manque collectif d’implication. La question du financement de la démocratie n’a jamais véritablement été posée ; celle de la représentation des classes populaires doit l’être sur un mode plus radical. Pour sortir de l’impasse, voici des propositions qui révolutionnent la façon de penser la politique, des réformes innovantes pour une démocratie retrouvée. Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Université Harvard, Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris. Elle a publié Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015).


Auteure : Myriam Chimènes
Editeur :
Communiques : 2001
Page : 420
ISBN : 2870278640
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : France



📝 SYNOPSIS : La musique est demeurée jusqu'à présent absente des études historiques consacrées à la vie culturelle des années noires. Fruit des recherches conjuguées d'une vingtaine de musicologues et d'historiens, le présent ouvrage s'efforce de combler cette lacune. Sans frontières géographiques ou esthétiques, il permet de mesurer les incidences du temps de guerre sur la carrière des musiciens, la réception des œuvres et certaines formes de sociabilité, la fréquentation des concerts ou la pratique en amateur devant être considérées comme des dérivatifs aux difficultés de la vie quotidienne. La conduite des musiciens ne se révèle pas spécifique à leur profession : comme dans tous les milieux, une minorité a résisté, une autre a collaboré et la majorité s'est accommodée. L'attitude des hommes et le fonctionnement des institutions se dessinent à travers ces textes, qui mettent en relief une période-charnière dans l'histoire de la musique du XXe siècle. Si la musique bénéficie des faveurs du régime de Vichy, elle est aussi la première arme culturelle des nazis. En dépit du double joug de l'occupant nazi et d'un régime à tendance totalitaire qui applique des lois d'exclusion, les manifestations musicales (opéra, concerts symphoniques, jazz, chanson de variété, diffusions radiophoniques, production discographique...) prennent une part intense au surprenant foisonnement de la vie culturelle des années noires.


Auteure : Herman Sabbe
Editeur :
Communiques : 1998
Page : 109
ISBN : 2870096690
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie : Capitalisme - Aspect social



📝 SYNOPSIS : Nous sommes tous, dans notre quotidien, témoins auriculaires de multiples présences musicales, qui vont, notamment, de Beethoven à Michael Jackson. Cette pléthore est le fruit de la civilisation occidentale, telle qu'elle s'est développée à partir du dix-neuvième siècle : l'entreprise capitaliste, se servant des nouvelles technologies de production et de distribution du son, soumet la musique aux contraintes de la production industrielle et aux exigences du libre échange lié au droit démocratique au libre goût musical, Ces nombreuses musiques qui circulent dans notre société ont toutes un "public" et donc un sens, qu'il s'agit, pour une science de la musique qui se veut globale, de dégager. C'est ce qu'entreprend de faire l'auteur, par l'étude de la formation sociale des significations musicales, ainsi que de leur relativité et de leur mobilité, selon les contextes culturels. Ce texte essaie d'en finir avec les dichotomies simplistes : musiques de tradition populaire, serves de l'investissement économique, contre musiques de tradition "classique", à haut investissement esthétique, que les études musicales traditionnelles ont traitées comme s'il s'agissait de deux mondes cloisonnés. La méthode est empruntée principalement à l'anthropologie, seule à pouvoir embrasser toute cette masse musicale, cette sonosphère administrée - mais une anthropologie qui n'oublie pas les textes : les codes, et leurs mélanges.


Auteure :
Editeur :
Communiques : 2006-03-01
Page : 248
ISBN : 9782811140632
Langue Disponible : French, Spanish, And English
Categorie :



📝 SYNOPSIS : Deux décennies après le passage à la démocratie de la quasi-totalité des pays d'Amérique latine, la réflexion tend à délaisser les problématiques de transition et consolidation pour s'attacher à l'étude de la qualité de la démocratie. Cet ouvrage s'inscrit dans cette perspective nouvelle. La qualité de la démocratie brésilienne y est appréhendée à l'aune de l'articulation entre l'action politique et l'action publique, saisie depuis la ville de São Paulo, au Brésil.